Nathalie M’pinti, mannequin professionnel 💃👘👠

Sydneya Blue-sydney

Partageons

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Bonjour à tous, cher(e)s fidèles lecteurs et lectrices et merci à vous pour avoir une fois encore pris le rendez-vous de la semaine à la découverte de nos jeunes talentueux. Cette semaine nous recevons une jeune passionnée de mannequinat, qui n’a pas hésité à en faire son activité

Blue sydney: Bonjour chère invitée, Merci de répondre à notre interview. Présentez-vous à nos lecteurs s’il vous plaît. 


Nathalie : Je suis Nathalie M’PINTI, journaliste présentatrice, coach de danse classique, actrice comédienne et mannequin professionnelle. 

Bluesydney: Comment arrivez-vous à combiner toutes les activités ensemble ? 


Nathalie: Il faut reconnaitre que ce n’est pas très évident pour moi au quotidien, de me retrouver face aux exigences des métiers que je pratique. Cependant je n’ai pas vraiment eu le choix que de suivre les voies que m’ont tracés ces métiers. En effet, ce sont eux qui m’ont choisi en premier, et moi je n’ai eu d’autre choix que d’y mettre du cÅ“ur afin d’en ressortir le meilleur de moi. Pour ainsi répondre à la question, je dirai que c’est une question de choix, d’organisation, de détermination et de passion.

 Bluesydney: Waloo, très intéressant. Mais nous mettrons l’accent sur votre activité de mannequinat. Alors, pourquoi le mannequinat ? 


Nathalie: En premier parce que le mannequinat m’a choisir ; ensuite parce que ça me passionne, et enfin parce que c’est un métier longtemps marginalisé en Afrique et il serait temps que cela soit définitivement conjugué au passé dans nos mÅ“urs, car le mannequinat n’est pas forcément synonyme de dépravation ou réserver à des personnes ayant échouées dans la vie comme le pensent encore bon nombre de personnes. 

Bluesydney: Et comment en êtes-vous devenue professionnelle?


Nathalie: Il faut dire que depuis toute petite j’aimais les bonnes choses autrement dit, les belles chaussures, les beaux vêtements et autres, ce qui grandissant est resté. Alors à force de suivre des formations, de congrès liés au mannequinat et de concours Miss, je me suis faite forger et j’en suis devenue professionnelle. 

Bluesydney: Et donc cela fait combien de temps que vous le pratiquez maintenant?


Nathalie: J’exerce ce métier depuis une dizaine d’année.

Bluesydney: Qu’est-ce qui vous motive davantage?


Nathalie: L’amour passionnel que j’ai pour ce corps de métier, et la satisfaction de voir les promoteurs d’articles dont nous faisons la promotion, et les populations satisfaits de mes prestations.


 Bluesydney: Avez-vous reçu une formation ou, c’est un don que vous avez eu ? 


Nathalie: Le don était présent depuis toute petite comme je l’ai insinué un peu plus haut, cependant, tout don non entretenu et non encadré perd sa valeur et sa raison d’être. Ceci étant, j’ai suivi en somme une année de formation théorique et pratique, puis de congrès en congrès liés au mannequinat, de défilé de mode en passant par les concours Miss Septentrion, Miss Facebook, Miss Borgou, et Miss Bénin, je me suis forgée une vrai carrière de top model.

Bluesydney: Quels sont les difficultés que vous rencontrez dans la pratique de votre activité? 


Nathalie: En premier la stigmatisation de notre personne par la société et même parfois par nos propres familles ; ensuite, le harcèlement sexuel de certaines autorités et des personnes ressources ; les rivalités inutiles entre mannequins ; les difficultés financières et bien autres.

Bluesydney:  Comment arrivez-vous à faire, face à ces difficultés ? 


Nathalie: Comme toute personne passionnée par quelque chose, je me focalise sur mes objectifs et ma détermination pour ce métier me permet de braver toutes les difficultés rencontrées.

Bluesydney: Où et quand faites-vous vos prestations ?


Nathalie: Quand le besoin se fait sentir quelque part et si mon calendrier me le permet je réponds presque toujours présente pour satisfaire nos créateurs et notre public.


Bluesydney: Sur scène, comment vous sentez vous vous ? 


Nathalie: Sur scène je me sens heureuse et honorée de présenter à travers ma modeste personne, le dure labeur de nos chers artisans et de nos créateurs de mode.

Bluesydney: Qui est votre styliste ?
Nathalie: Il faut dire qu’en tant que mannequin j’ai déjà et je continue toujours de défiler pour nombre de stylistes, alors je ne pourrai prétendre n’avoir qu’un seul styliste car ils me séduisent toujours tous autant qu’ils sont, à travers leurs créations que je porte sur scène et un peu partout. Néanmoins j’ai trois stylistes principaux qui m’habillent à savoir : 
YESSOUFOU Nourou-Dine, alias Création couture Babadjèdjè reconnu Meilleur Styliste Ciseau D’Or Haute Couture Kobourou Fashion Days 2018.
ABALNONROU Marie, alias Sublime Création, reconnu Meilleur Styliste Ciseau D’Or Couture Dame Kobourou Fashion Days 2018. 
 KOBA Didier, alias Dikob Couture reconnu Meilleur Styliste Ciseau D’Or  Haute Couture Kobourou Fashion Days 2019.

Bluesydney:  Que pensent vos parents amis ou alliées en ce qui concerne votre choix? Vous encouragent-ils? Sont-ils d’accord avec ce que vous faites? 


Nathalie: Comme je l’ai dit plus haut la stigmatisation que les gens ont pour ce métier fait qu’il n’est pas vraiment accepté par nos proches. A mes débuts c’était très dur pour moi avec la famille, car il fallait le faire en cachette, surtout que mon père est Pasteur. Mais à force de persévérance et en démontrant à ma famille que je peux bel et bien engager le chemin du show-biz et notamment celui du mannequinat sans pour autant devenir une personne éducativement ratée, la famille a fini par accepter ce métier et a même m’accompagner en venant suivre mes soirées de défilé de mode et ce, même à des heures très tardives, ce qui n’était pas du tout envisageable il y a quelque années en arrière. Cependant, comme on le dit, «on ne choisit pas sa famille ,mais ses amis» . Ceci veut dire, que toute personne autre que ma famille qui n’était pas dans la même vision que moi et qui ne voulait pas entendre raison a été simplement et purement mise de côté et ma lutte a suivi son cours. 

Bluesydney: Très intéressant… Est-ce c’est possible que vous aussi, vous initiez une personne dont la passion est le mannequinat? 


Nathalie: Je crois que sans contour c’est oui, car j’ai déjà fait mes preuves en matière de formation des mannequins dans trois différentes agences de mannequinat ici au Bénin. Il faut notifier qu’actuellement je suis depuis quelque années la formatrice principale  des mannequins de l’agence de mode Windékpè de Parakou, qui fait la promotion et la valorisation du patrimoine culturel, textile et vestimentaire de notre cher pays le Bénin à travers plusieurs festivals annuels tels que : le Kobourou Fashion Days ;le Kobourou Fashion Tour ; le Kobourou Fashion Expo et bien d’autres évènements dans le Bénin en général et  dans la cité des Kobourous en particulier .

Bluesydney:  Alors, comment peut-on vous contactez donc et quoi apprêter


Nathalie: Je suis joignable au 66 74 65 52 / 97 92 68 00.
Email : nathalieloriode@gmail.com
Ou en venant tout simplement au siège de l’association culturelle Windékpè sise au quartier Nima juste en face de la masquée centrale.

 Bluesydney: Quels sont vos projets pour l’avenir ? 


Nathalie: Comme projets  l’avenir je pense élargir l’étendu de mes connaissances en parcourant en premier toute les communes du Bénin avec des soirées de défilé de mode comme ce fut le cas en 2018 dans certaines communes du Bénin, à travers le Kobourou Fashion Tour dont l’initiateur est Mr Rodrigue GOTOVI alias Aladji Zoro ; ensuite, aller plus souvent hors de nos frontière afin d’y promouvoir nos cultures sans oublier d’apprendre aussi un tant soit peu de leurs qualités ; enfin me doter des outils nécessaires pour l’amélioration de la qualité des formations que je propose aux mannequins et aux aspirants. 

Bluesydney: Alors chère Nathalie, votre mot de fin aux jeunes lecteurs qui nous suivent chaque semaine à la découverte des jeunes talentueux de la sous-région


Nathalie: Une seule phrase que j’aime bien dire ‘’choisis toujours de faire ce que tu aimes, car tout ce qui est fait par amour est passionnant, et tout ce qui est passionnant  est bien fait, sans oublier que, ce qui mérite d’être fait mérite aussi d’être bien fait’’.

Bluesydney: Merci à vous Nathalie, et nous vous souhaitons surtout bonne chance pour la suite de votre carrière.


Nathalie: Non c’est moi qui vous remercie ; bon vent à cette plateforme et à tous ses lecteurs.

Vous aussi n’ hésitez pas à nous contacter pour une interview intégrale de vous même ou de vos proches. Nous sommes à l’écoute au 94064057.Merci à vous ​

Partageons

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Ouvrir WhatsApp
Envie de discuter ?
Blue-sydney
Envoyez-nous un messaage sur WhatsApp !