Danielle ADANLAWO : la mompreneur au coeur d’or

Sydneya Blue-sydney

Partageons

Taille haute, teint d’ébène et voix imposante caractérisent cette mère soucieuse du bien-être des enfants, des femmes et de la planète. « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde». Oui, cette affirmation de Mahatma Gandhi est le nindo de notre talent du jour, car, une planète plus saine et surtout durable, c’est ce qu’elle vise.

Découvrez dans cet interview, la forte personnalité, l’engagement et la vision éco citoyenne de la fondatrice d’ Ilewa .

Lire aussi…Ricardo AHOUANVLAME: le prodige béninois qui vise la lune

Comment terminer ce mois de mars sans recevoir une femme! Très heureuse de vous accueillir sur notre blog. Merci de vous présenter.

Plaisir est partagé. Je suis Danielle Adétola ADANLAWO, Technicienne en analyse biomédicale de formation et fondatrice d’Ilewa qui est une entreprise sociale spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de protections intimes réutilisables. J’habite à Parakou.

Enchantée Danielle. Alors pourquoi Ilewa ?

Ilewa (qui veut dire en langue yoruba notre terre) parce que les enfants et les femmes méritent les meilleures protections qui feront d’eux les supers héros de la protection de l’environnement et qui leur garantit une bonne santé.

Parlez-nous concrètement de votre entreprise ! Comment l’idée est-elle née ?

Ilewa est née officiellement en 2020 pour répondre au besoin en couches et serviettes hygiéniques réutilisables, saines, économiques et écologiques pour la population béninoise.

Nous réalisons des couches réutilisables pour les bébés et les serviettes hygiéniques réutilisables pour les menstrues. La particularité de notre produit, c’est qu’il est réalisé au Bénin et il est fait pour durer plus de deux ans.

Tout a commencé en 2018 lorsque j’ai eu mon petit garçon. Comme de nombreuses mères, j’avais tout prévu sauf les couches jetables. En trois mois, je me suis rendu compte que le budget couche jetable équivalait à 20 000 F CFA le mois. Sans oublier qu’en fin de semaine j’avais une poubelle remplie de couches. Tout ça me mettait mal, parce que je savais, d’une part, que chaque couche met environs 300 ans à se dégrader dans l’environnement (je devenais une très grande pollueuse) et d’autre part, que la composition des couches jetables pourrait rendre mon enfant malade, à la longue le rendre stérile.

Je me suis donc tournée vers les couches que nos mères utilisaient, mais là aussi je n’étais pas satisfaite. C’est en recherchant la solution idéale pour mon bébé qu’Ile-wa a vu le jour.

 Qu’en est-il à présent, que gagnez-vous à travers cet engagement ?

Je gagne énormément. Pas forcément sur le plan financier. Pour moi, Ilewa fait partie de ma mission de vie. Avec elle, c’est tout un concept de retour au naturel avec un grain de modernité, c’est dire non à la pollution et surtout c’est faire le point de l’entreprise à la fin de l’année en estimant que grâce à nos produits, plusieurs tonnes de déchets ont été évitées et plusieurs filles n’ont pas raté l’école parce qu’elles avaient des protections adéquates. Ça me donne une grande satisfaction morale. Et si l’argent était mon facteur de motivation, je crois que j’aurai abandonné depuis longtemps.

Serviettes hygiéniques réutilisables

Parlez-nous des difficultés de vos débuts et celles que vous rencontrez actuellement !

Les difficultés sont nombreuses, mais chaque fois qu’on en fait face on essaie de trouver une solution. Ceci nous a permis de quitter un seul modèle de couches pour 4 différents modèles. L’une des difficultés qui ne change pas c’est le fait que le mode de vie actuelle ne permet plus aux parents de laver les couches et de nombreuses femmes ne supportent plus la vue des menstrues.

Et c’est bien dommage. Mais comment arrivez-vous à surpasser cette principale difficulté ?

Pour surpasser notre véritable difficulté qui est le lavage, nous travaillons actuellement sur des couches et serviettes hygiéniques jetables et biodégradables.

Vous avez utilisé le pluriel « nous », pouvons-nous conclure que vous avez des collaborateurs ?

Pour aller loin, Ilewa s’est entourée d’une équipe jeune et dynamique venant de différents pays. La particularité de notre équipe c’est que nous adhérons tous à la même vision. Du coup, les difficultés deviennent plus faciles à surmonter. Nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, mais nous faisons de grands pas, dont nous sommes très fiers.

Quels autres services offre votre entreprise (des formations) ?

Nous faisons également des bonnets en wax ainsi que des totes bags (sacs wax) dans le seul but de remplacer les sachets plastiques. En dehors de nos produits, nous organisons des séances de sensibilisation sur l’importance de l’hygiène menstruelle, ainsi que différentes communications pour briser le tabou autour des règles. Nous organisons également des formations sur la réalisation de protections intimes réutilisables.

Comment peut-on vous contacter en cas de besoins ?

Vous pouvez faire un tour sur ilewa pour voir nos différents produits. Nous sommes aussi sur facebook Ile-wa et sur instagram Ilewa. Vous pouvez aussi nous écrire sur WhatsApp ou via mail Ilewabenin1@yahoo.com .

Qu’envisagez-vous pour la suite ?

Notre ambition est de devenir leaders dans le domaine de la protection intime au Bénin. Pour cela, nous comptons lancer dans un futur proche les couches jetables biodégradables pour les personnes âgées.

Pour terminer cette interview, quel (s) message (s) voulez-vous adresser à nos lecteurs ?

N’entreprenez jamais dans un domaine qui ne vous passionne pas, ne le faites pas non plus juste pour vous faire de l’argent.

Merci à vous Danielle, pour nous avoir confié ces quelques mots. Nous souhaitons le meilleur à Ilewa pour la suite

Merci à vous aussi Blue-sydney, de m’avoir permis de partager ce moment avec vous.

Partageons

Ouvrir WhatsApp
Envie de discuter ?
Blue-sydney
Envoyez-nous un messaage sur WhatsApp !