Alkaïrou MADOUGOU, l’agro-entreprenariat entre ses mains.

Sydneya Blue-sydney

Partageons

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

  

 

Depuis déjà quelques années, il s’est lancé dans la production animale et ceci lui permet d’être bien évidemment dans la liste des plus grands producteurs de la sous région. Suivez attentivement Alkaïrou dans sa passion et sa réussite.

Bonjour cher invité, présentez- vous à nos lecteurs et lectrices s’il vous plaît.

Moi c’est Alkaïrou MADOUGOU, je suis en troisième année d’étude hispanique a Porto-novo et je suis un agro entrepreneur depuis déjà cinq ans.

Parlez-nous de ce que vous faites et comment l’avez-vous découvert?

Je suis spécialisé dans l’élevage des volailles en l’occurrence les poulets Goliaths. Je l’ai découvert à Porto-Novo chez un ami.

Quelle a été votre motivation, ce qui vous a poussé à faire cette activité ?

Alkaïrou: Tout d’abord je suis un fervent passionné de l’aviculture et ce qui m’a plus motivé est que j’ai toujours aimé travailler pour moi-même. C’est à dire pour mon propre compte, être mon propre patron, avoir ma propre entreprise.

Vous aviez débuté votre activité à partir d’un prêt financier ou par vos propres moyens ? 

Alkaïrou: J’ai commencé cette activité par mes propres moyens.

Comment les aviez-vous obtenus ?

Alkaïrou: J’étais dans le business des ordinateurs portables, c’est là j’ai eu le financement pour mon projet.

Travaillez- vous seul?

Alkaïrou: Absolument pas. Avec un projet tel que le mien, la main d’œuvre est très essentielle. J’ai donc des employés qui travaillent pour moi.

Votre personnel est-il aussi bien motivé que vous?

Alkaïrou: Tout à fait. Mon personnel est composé uniquement de ceux qui ont l’amour de l’aviculture donc la motivation est de mise.

Combien de temps faut- il pour avoir un produit complet, une production parfaite?

Alkaïrou: Pour avoir les sujets reproducteurs il faut patienter pendant 6 mois.

Après la production,  que se passe- t-il et comment vous arrangez vous pour avoir des acheteurs? 

Alkaïrou: 😎 Après l’incubation des œufs féconds j’obtiens les poussins que j’expédie dans les autres pays de la sous-région. Soit par voie terrestre ou aérienne. Je trouve mes acheteurs à travers les réseaux sociaux lorsque je publie mes produits.

Au début de votre activité, environ à quel pourcentage de réussite étiez-vous et vous en êtes à quel niveau aujourd’hui ?

Alkaïrou: Je ne saurais le dire avec précision car pour être honnête les choses sont allées très vite pour moi grâce à Dieu.

Êtes-vous satisfaits de vos résultats?                                                

Alkaïrou: Sourire 😁…Je suis comblé je dirai… Mais étant humain, l’homme n’est jamais satisfait car lorsqu’un veut un truc et qu’on le trouve on en veut encore plus. Autrement dit nous sommes des éternels insatisfaits.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Alkaïrou: Les difficultés que je rencontre se retrouvent au niveau des réseaux. Etant béninois, vous n’êtes pas sans savoir que nous avons une mauvaise réputation lorsqu’il s’agit de faire passer une publication sur les réseaux sociaux. Beaucoup se disent que c’est de l’arnaque. Il en a même qui commentent et disent qu’il faut se méfier des béninois et c’est vraiment dommage car cette histoire d’arnaque ne se résume pas à un seul pays. C’est un phénomène récurrent dans tous les pays il faut juste prier pour ne pas tomber sur les mauvaises personnes.

Comment arrivez-vous à surmontez tout ceci?

Alkaïrou: oh rien du tout ! Je les laisse dire ce qu’ils veulent. Et ceux qui y croient, passent leur commande.

Et  vos parents, alliés ou amis, comment vous ont-ils soutenu dans votre activité?

Alkaïrou: Les bénédictions des parents m’accompagnent toujours et surtout les conseils de mon papa car c’est mon coach😁. Aussi mes partenaires ont eu confiance en moi, ce qui m’a beaucoup aidé ainsi que le soutien et l’encouragement des amis.

Quels sont vos projets pour l’avenir?

Alkaïrou: Créer plus d’entreprises que possible pour aider la jeunesse à l’emploi.

Comment peut-on vous contacter en cas de besoin, le besoin de vos produits tout comme le besoin de créer une mini entreprise tel que vous afin de bénéficier de vos directives?

Alkaïrou: 94-72-78-72 c’est mon contact WhatsApp.

Alors pour finir dîtes un mot aux jeunes lecteurs et lectrices qui nous suivent tous les jours à la découverte d’un nouveau talent ou activiste et qui ont eux aussi besoin d’être encouragés.

*Alkaïrou:* Alors si je peux me permettre de leur prodiguer un conseil, je leur dirai de ne jamais baisser les bras et d’éviter de se comparer aux autres. Ils peuvent prendre quelqu’un qui peut les inspirer, comme étant un modèle. L’objectif ce n’est pas d’être meilleur que les autres mais plutôt d’être meilleur que la personne qu’on était hier.

Merci à vous, cher invité Merci de nous avoir présenté votre très belle et fleurissante activité. Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour la suite

Alkaïrou: Je vous remercie également pour votre aimable attention. ​

Partageons

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Ouvrir WhatsApp
Envie de discuter ?
Blue-sydney
Envoyez-nous un messaage sur WhatsApp !